Vous êtes ici : Accueil boutique / H²0 Eau et Vitalité / Hydrogène moléculaire, le plus puissant antioxydant anti-âge naturel au monde
Hydrogène moléculaire, le plus puissant antioxydant anti-âge naturel au monde

Hydrogène moléculaire, le plus puissant antioxydant anti-âge naturel au monde

Les bienfaits de l’eau enrichie à l'hydrogène moléculaire, encore appelée l’eau d’hydrogène, s’expliquent aujourd’hui par la richesse de sa concentration en gaz d’hydrogène moléculaire dissous comme dans les « Eaux Miracles » des lieux comme Lourdes (France), Nordenau (Allemagne), Tlacote (Mexique) et Nadana (Inde)

L’hydrogène moléculaire, le plus puissant antioxydant et anti-âge au monde

Au niveau cellulaire, il y a deux facteurs étroitement liés à l’eau et associés au vieillissement :

1 – La quantité d’eau dans le corps humain diminue avec l’âge. Vous devez rester autour de 70% d’eau. Donc vous hydrater avec une eau pure et vivante.
2 – Le mouvement de l’eau à l’intérieur et à l’extérieur des cellules ralentit avec l’âge. Cela est aussi dû à la déshydratation, au manque d’eau dans le corps.

Si vous cherchez à ralentir le processus de vieillissement vous devez changer votre style de vie en changeant le type d’aliments que vous mangez, le plus frais les plus vivants, et les plus bio possible, en buvant de l’eau riche en hydrogène moléculaire (facteur clé), la plus pure et la plus vivante possible ( dynamisée par vortex et filtrée ou osmosée ) et en faisant de l’exercice.

La chirurgie, au passage, n’est en revanche qu’une solution temporaire, très coûteuse, qui accélère le vieillissement.

 

La « Fontaine de Jouvence » était supposée restaurer la jeunesse de toute personne qui en buvait. La légende de la fontaine a été perpétuée par les Eaux dites « Miraculeuses » de différentes régions du monde.

 

Les « Eaux Miracles » des lieux comme Lourdes (France), Nordenau (Allemagne), Tlacote (Mexique) et Nadana (Inde) ont attiré des millions de personnes dans le monde. Nombreuses ont été les personnes qui en ont ressenti les bénéfices sur leur santé ou qui ont vécu une guérison « miraculeuse » en buvant l’eau de ces sources.

Les analyses des échantillons prélevés sur ces « Eaux Miraculeuses » révèlent que ces « Eaux Miracles » avaient une richesse d’oligo-éléments, plus une molécule qui était unique à ces eaux. Cette molécule c'est l’hydrogène moléculaire (H2).

 

 

L'hydrogène moléculaire c'est quoi ?


Veuillez noter que, hydrogène dissous, eau hydrogénée et hydrogène moléculaire, l'eau d'hydrogène signifie la même chose.


L'eau hydrogénée, ou l'hydrogène moléculaire dissous, est obtenue par électrolyse, c'est le plus puissant antioxydant connu à ce jour. L'eau hydrogénée renforce le système immunitaire et ce faisant protège contre les maladies, y compris celles liées au vieillissement. Enfin l'eau hydrogénée atténue, voire parfois de manière substantielle, les symptômes associés à de nombreuses pathologies dont le le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires, l'arthrose et les rhumatismes inflammatoires

Plus de 700 études montrent les avantages thérapeutiques de l’hydrogène moléculaire sur plus de 150 modèles de maladies humaines. Les scientifiques ont découvert que plus de 200 bio-molécules sont régulées par l’hydrogène moléculaire.

L’hydrogène moléculaire est un antioxydant sélectif car il convertit les radicaux cytotoxiques* « OH * » en molécules d’eau dans les cellules.

*qui altèrent des cellules, éventuellement jusqu’à les détruire.

 

Bioéléctronique de Louis Claude Vincent

ORP, potentiel d'oxydo-réduction et RH2.


Beaucoup pensent que l'ORP ou potentiel d'oxydo-réduction est l'élément important pour savoir si une eau est oxydante ou antioxydante. C'est une grosse erreur et une mauvaise interprétation sur l'aspect physico-chimique de l'eau. 

Seul le RH2 est une valeur à prendre en compte pour mesurer si une eau est antioxydante ou oxydante. L'ORP ou potentiel rédox ou oxydo-réduction est une variable du RH2 tout comme le pH et la température. Ces trois paramètres servent à calculer le RH2.

L'eau hydrogénée se distingue par un potentiel redox (E) ou "potentiel d'oxydo-réduction" (ORP) très bas, de -200mV à -640mV selon les appareils ce qui en fait l'un des produits réducteur anti-oxydant le plus puissant au monde.

Traduit en redox, hydrogène relatif ou potentiel électronique rH2 selon la formule rH2 = 33,8 x ORP (en volt) + 2pH, on obtient des valeurs comprises entre -8 et +10 ce qui correspond aux valeurs des meilleurs aliments de la santé et de la vitalité (produits lacto-fermentés, fruits et légumes bio, graines germées, algues, etc) voire encore supérieur!

 

L'eau hydrogénée est une eau extrêmement réductrice (anti-oxydante) dont les applications thérapeutiques vont loin..ici il faut voir cette eau comme une eau complémentaire, thérapeutique, ou de soin.

Aucun effet secondaire n'a toutefois été documenté, même à des doses plus importantes.

La connaissance de la bioélectronique médicale ouvre ici des perspectives qui feraient rêver les médecins les plus audacieux. Ceux qui ont pratiqué la bioélectronique médicale depuis plus de 50 ans n'ont encore jamais eu à leur disposition un médicament aussi puissant pour modifier ce qu'ils appellent « le terrain bioélectronique du patient ».

"[...] Attention aux fraudes! Le fait, que la majorité du monde scientifique n'utilise pas la notion du rH2 ouvre la voie aux fraudes en matière de compléments alimentaires ou médicaments vendus pour « stopper les radicaux libres ». En effet, n'importe quel produit basique dissous dans l'eau en abaisse l'ORP; ce fait mène alors à une interprétation que l'eau est un milieu où les radicaux libres seraient « neutralisés ». En réalité, l'adjonction d'une base, en augmentant le pH, entraîne une diminution de l'ORP, sans modifier les propriétés redox. L'adjonction d'un réducteur, qui abaisse le rH2, n'implique pas encore une lutte efficace contre les radicaux libres. S'il en était ainsi, n'importe quel vin serait un médicament contre les radicaux libres.  [...]"

(Site de référence Eautarcie basé sur les travaux du bioélectronicien Joseph Országh)

 

 

 



Les radicaux libres sont nuisibles à votre santé quel que soit votre mode de vie et votre environnement

Certains facteurs déterminent la façon dont les radicaux libres influencent votre santé, par exemple :radicaux libres

 

  • Une prédisposition génétique

  • L’environnement familial

  • L’environnement de travail

  • Les choix de mode de vie

  • L’arthrite

  • Les taches sur la peau

  • Le cancer

  • L’asthme

  • La cataracte

  • Les maladies cardiaques

  • Les troubles articulaires

  • Les maladies dégénératives telles que la sclérose en plaque et la Maladie d’Alzheimer

  • L’athérosclérose

  • Le vieillissement prématuré

 

Les radicaux libres, provoquent une détérioration graduelle de nos cellules, ils sont les premiers responsables du vieillissement prématuré.

L’organisme ne fabrique pas d’antioxydants, on les trouve dans l’alimentation, y compris dans de l'eau hydrogénée.

Tous les fruits et légumes contiennent des antioxydants, certains plus que d’autres. Il faut en manger suffisament et les plus bio et plus frais possibles, sachant que les propriétés diminuent fortement 3 jours après la cueillette.

Eviter les produits oxydants, comme les sodas, le café, l’alcool, les fritures, les charcuteries, les viandes rouges, surtout grillées (barbecue), les poissons et viandes fumées, etc.


La première source de radicaux libres est naturellement produite par l’activité de nos cellules. En fait chaque fois que l’on respire, l’utilisation de l’oxygène par l’organisme entraîne la formation de radicaux libres.

Lorsque la production de radicaux libres devient trop importante, nos réserves d'antioxydants ne suffisent plus à neutraliser l'effet néfaste de l'oxydation des radicaux libres sur nos tissus et cellules. D’où l’intérêt de boire de l’eau hydrogénée au fort pouvoir antioxydant.

Certains antioxydants alimentaires sont des nutriments essentiels, comme la vitamine C. Cet antioxydant ne se contente pas de neutraliser les radicaux libres, il joue également un rôle majeur dans certains domaines, comme la synthèse du collagène. Il ne faut pas se leurrer en estimant que la consommation d'une quantité X d'hydrogène moléculaire équivaut à celle d'une quantité X d'aliments riches en antioxydants.

 

C’est pourquoi tout le monde peut jouir d’une meilleure santé en complétant l’apport alimentaire d'antioxydants avec l’hydrogène moléculaire par une boisson régulière.

 

Quelle différence entre l'hydrogène moléculaire et les antioxydants alimentaires ?


  • L'hydrogène moléculaire ne cible que les radicaux libres nocifs.

  • L'hydrogène moléculaire ne produit aucun déchet après neutralisation d'un radical libre.

  • L'hydrogène moléculaire renforce également les systèmes antioxydants propres à notre organisme.

  • L'hydrogène moléculaire joue également le rôle de molécule de signalisation, et possède ainsi de nombreux autres avantages.

  • L'hydrogène moléculaire est la plus petite des molécules : elle peut donc facilement pénétrer les cellules. (Remarque : H2 ne pèse que 2 g/mol, la vitamine C, 176,2 g/mol).

  • L'hydrogène moléculaire n'a pas d'effets toxiques connus, y compris à fortes doses.

  • L'hydrogène moléculaire est facilement assimilé, sans apport calorique

 

La recherche sur l’hydrogène en tant que gaz médical thérapeutique

Les avantages pour la santé de l’hydrogène moléculaire sont bien documentés.

La recherche fondamentale et clinique récente a révélé que l’hydrogène est un important facteur de régulation physiologique avec des effets protecteurs antioxydants, anti-inflammatoires et des effets anti-apoptotiques (protection contre la mort cellulaire) sur les cellules et les organes. L’hydrogène thérapeutique a été administré sous différents modes d’absorption dont l’inhalation simple, dissous dans l’eau pour être bue et par injection dans une solution saline saturée en hydrogène. Retrouvez ci dessous un résumé des données actuellement disponibles concernant le rôle protecteur de l’hydrogène. c'est un aperçu des progrès récents de la recherche sur l’utilisation de l’hydrogène comme gaz médical thérapeutique dans divers modèles de maladies.

Voici quelques-uns des premiers ressentis de l’action de l’hydrogène moléculaire sur l’amélioration de la santé :radicaux libres

  • Augmente l’énergie, la clarté mentale, et la concentration

  • Maintient un poids optimal

  • Améliore  la performance sportive, augmente l’endurance, réduit le temps de récupération

  • Améliore la tonicité de la peau

  • Améliore la pression artérielle,

  • Diminue les maux de tête,

  • Diminue les symptômes arthritiques, les maux de dos et autres symptômes liés aux maladies chroniques

  • Diminue les risques des cancers du côlon, de la vessie et du sein

  • Lubrifie les articulations et les muscles (notre corps est constitué de 60-70% d’eau)

  • Aide le corps à absorber les nutriments

  • Facilite la circulation et la digestion

  • Permet une meilleure régulation de la température du corps

  • Fortes propriétés antioxydantes

  • Réduction de la fatigue musculaire

  • Amélioration de la récupération musculaire

  • mais aussi amélioration de la pression artérielle et diminution des risques de plusieurs cancers.

 

Bénéfices potentiels de l’hydrogène moléculaire


Synthèse de la recherche scientifique sur :


  • Le syndrome métabolique résistance à l’insuline, intolérance au glucose,

  • Hypertension, dyslipidémie, diabète de type 2

  • La santé cardiovasculaire (AVC)

  • L’obésité

  • La fatigue (dysfonction mitochondriale)

  • La fonction Cognitive (maladies dégénératives, Parkinson, Alzheimer, )

  • La fonction gastro-intestinale, y compris :

  • – La capacité de désintoxication du foie

  • – La pancréatite

  • – Le syndrome de l’intestin irritable (colite ulcéreuse, la maladie de Crohn)

  • La douleur chronique (effets indésirables radio-induits)

  • L’inflammation chronique (polyarthrite rhumatoïde, myopathies, escarres)

  • La division cellulaire anormale (hypoxie cérébrale néonatale)

  • La fonction immunitaire, y compris :

  • – Les Allergies,

  • – Les Septicémies causées par des bactéries, champignons, virus et parasites

  • – Les Maladies auto immunes

 

Les effets biologiques de l’hydrogène moléculaire dissous sont maintenant confirmés dans plus de 700 études médicales, sur 150 différentes maladies humaines et modèles de maladies.

 

Les quelques articles extraits suivants sont référencés dans la littérature scientifique : Bases de données PubMed, HighWire, SciFinder, Web of Science, Scopus, etc. (en anglais)

 

L’eau d’hydrogène  prévient le syndrome métabolique

Trouble caractérisé par une constellation de symptômes (y compris l’obésité, la résistance à l’insuline, l’hypercholestérolémie et l’hypertension), le syndrome métabolique est associé à un risque accru de maladie cardiovasculaire et de diabète de type 2. Le Dr. Nakao et ses collègues ont mené une étude sur 20 patients à risque de syndrome métabolique, leur demandant de boire environ deux litres d’eau riche en hydrogène par jour pendant huit semaines. Des tests sanguins ont été effectués au début, au milieu et à la fin de la période d’étude. Résultats: Après huit semaines, les participants ont, en moyenne, une augmentation de 39% du taux sanguin d’enzymes anti-oxydantes, augmentation de 8% du taux sanguin de HDL «bon» cholestérol et diminution de 13% du total de cholestérol, des niveaux d’amélioration qui ont réduit considérablement leur risque de syndrome métabolique. https://www.jstage.jst.go.jp/article/jcbn/46/2/46_09-100/_article


L’eau d’hydrogène  améliore la santé des patients diabétiques et pré-diabétiques.

Une étude japonaise a impliqué 36 patients souffrant soit de diabète de type 2, soit d’intolérance au glucose (un état pré diabétique dans lequel les niveaux de glucose sanguin sont plus élevés que la normale). Certains patients ont bu environ 1 litre d’eau riche en hydrogène par jour pendant huit semaines. Les autres ont bu la même quantité d’eau plate. Résultats : la consommation d’eau riche en hydrogène a été associée à une diminution significative du taux de LDL «mauvais» cholestérol et des marqueurs urinaires de stress oxydatif ainsi qu’à l’amélioration du métabolisme du glucose. Pour les deux tiers des patients de pré diabète, les résultats des tests de tolérance au glucose par voie orale sont revenus à la normale. Parmi les buveurs d’eau plate, il n’y avait pas eu de changements significatifs. http://www.nrjournal.com/article/S0271-5317(08)00023-7/abstract


L’eau d’hydrogène  soulage les effets secondaires négatifs de la radiothérapie du cancer

Dans une étude en 2011, l’équipe du Dr Nakao* a suivi 49 patients atteints de cancer du foie subissant une radiothérapie, traitement qui augmente souvent la fatigue et affecte négativement la qualité de vie. Les participants qui ont bu environ deux litres d’eau riche en hydrogène par jour pendant six semaines ont eu des taux de marqueurs oxydatifs sanguins abaissés (sous-produits de la lésion des cellules causés par les radicaux libres) et ont signalé connaître une qualité de vie plus élevée par rapport aux participants qui buvaient de l’eau du robinet. Le Dr Nakao avait noté que l’eau riche en hydrogène n’avait pas compromis les effets anti-tumoraux thérapeutiques des radiations. De plus, des études animales montrent que la consommation d’eau riche en hydrogène peut aider à réduire le risque de l’athérosclérose ; prévient les déclins induits par le stress dans l’apprentissage et la mémoire ; ralentit la progression de la maladie de Parkinson ; prévient ou soulage la colite ; réduit les réactions allergiques ; …  améliore la fonction rénale chez les patients transplantés rénaux …  et diminue la toxicité pour les reins et d’autres effets secondaires de la chimiothérapie par le Cisplatine.
* Professeur Atsunori Nakao, MD, Ph.D, est agrégé de chirurgie à l’Institut de Transplantation Starzl E. Thomas à l’Université de Pittsburgh
https://medicalgasresearch.biomedcentral.com/articles/10.1186/2045-9912-1-11


L’eau d’hydrogène, un gaz médical thérapeutique émergeant qui cible en particulier les maladies neurodégénératives.


  • L’hypoxie cérébrale néonatale (réduction de l’apport d’oxygène au cerveau à la naissance)

  • La Maladie de Parkinson

  • L’ischémie / reperfusion de la moelle épinière, du cœur, des poumons, du foie, des reins et de l’intestin

    (l’ischémie signifie la restriction de l’approvisionnement en sang aux tissus, la reperfusion correspond aux dommages causés lors du retour de l’approvisionnement en sang vers les tissus après une période d’ischémie)

  • La transplantation du poumon, du coeur, des reins et de l’intestin

 

Quelques maladies humaines qui ont été étudiées  :


  • Le diabète de type 2

  • Le Syndrome métabolique

  • L’hémodialyse (traitement de la maladie du rein)

  • Les myopathies inflammatoires et mitochondriales (maladies musculaires)

  • L’Infarctus du tronc cérébral (AVC du tronc cérébral)

  • Les effets indésirables radio-induites (dues à la radiothérapie pour les tumeurs)

source Oxidative Medicine and Cellular Longevity (Ohno et al2012) http://downloads.hindawi.com/journals/oximed/2012/353152.pdf

 

Le potentiel de l’hydrogène moléculaire dissous pour des applications préventives et thérapeutiques


Le Stress oxydatif persistant est l’une des principales causes de la plupart des maladies liées au mode de vie, le cancer et le processus de vieillissement. Un stress oxydatif aiguë entraîne directement de graves dommages aux tissus. En dépit de l’importance clinique des dommages oxydatifs, les antioxydants n’ont été que d’’un succès thérapeutique limité. L’hydrogène moléculaire est un nouvel antioxydant potentiel pour des applications thérapeutiques et préventives.
L’hydrogène a un certain nombre d’avantages comme antioxydant potentiel : il se diffuse rapidement dans les tissus et les cellules, et ne perturbe ni les réactions du métabolisme d’oxydo-réduction ni les espèces réactives de l’oxygène (ROS) qui fonctionnent dans la signalisation cellulaire. Il ne devrait y avoir, de ce fait, que peu effets secondaires de la consommation de l’hydrogène.
L’hydrogène présente non seulement des effets contre le stress oxydatif, mais aussi différents effets anti-inflammatoires et anti-allergiques.

source Current Pharmaceutical Design (Ohta 2011)
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3257754/pdf/CPD-17-2241.pdf

 

Découvrez les générateurs d'hydrogène moléculaire pour une utilisation quotidienne chez soi :

idrogen generateur hydrogene portable

 

Générateur Idrogen portable pour votre eau de boisson enrichie en hydrogène moléculaire

pour neutraliser le stress oxydatif, augmenter l'énergie, aider la detox du corps...produit jusqu' 1000ppb et un Rh2 = 8

à utiliser avec une bouteille en verre style les bouteilles énergisantes lagoena et thank you, car le plastique n'est pas suffisament étanche. Vous pourrez transporter votre eau hydrogénée lors de vos déplacement en toute sécurité et facilement dans votre sac. Un adaptateur est fourni pour le vissage facile sur le générateur d'hydrogène moléculaire

 

 

 

 

 

Bain et spa thermal, générateur d'hydrogène pour le bain, et pour le visage, veritable spa hydrothermal....


bain et spa thermal hydrogène moleculaire

Une cure thermale à l'eau hydrogénée ça vous tente ? Le bain et  spa hydrogénée est un appareil facile à utiliser et transportable qui produit jusqu'à 1900 ppb d'hydrogène moléculaire pour votre bain. Il est accompagné de sa bassine pour le visage. Faites votre bain thermal à domicile grâce au Bain et spa thermal hydrogénés (enrichi en hydrogène moléculaire)

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez une question ? vous souhaitez un conseil ? contactez nous au + 33 6 11 58 29 23 du lundi au samedi de 9h à 19h.

Haut de page