Vous êtes ici : Accueil boutique / Ondes / Santé / Conseils pour se protéger des ondes
Conseils pour se protéger des ondes

Conseils pour se protéger des ondes

Nous vous présentons un guide détaillé que nous avons voulu le plus complet, les conseils qui suivent sont le fruit de centaines d'expertises ondes électromagnetiques sur le terrain. Ces conseils pour se protéger des ondes se répartissent en 5 chapitres cliquables, prenez le temps de les lire et mettez ces pages en favoris pour pouvoir revenir souvent, nous augmentons pour vous régulièrement les textes en tenant compte des dernières avancées. Vous êtes au chapitre 1

Sommaire


Chapitre 1

  • I-Peut-on échapper aux ondes ?
  • II-Quelles sont les sources d'émission ?
  • III-Comment limiter son exposition aux ondes ?

 

Chapitre 2

  • IV-Guide pratique  facile pour se protéger

 

Chapitre 3

  • V-Précautions de base pour les objets et appareils connectés

 

Chapitre 4

  • VI-La lumière bleue des écrans quels effets sur la santé ?
  • VII-Le CPL Linky, les panneaux photovoltaïques, les ondes des voisins
  • VIII-La distance de sécurité d'une ligne à haute tension

 

Chapitre 5

  • IX-L'électro sensibilité aux ondes que faire ?
  • X-Comment évaluer son exposition aux ondes ?
  • XI-Quelles protections et blindages choisir ?

 

 

peut on échapper aux ondes ?

I - Peut-on échapper aux ondes ?

Invisibles, inodores, silencieuses, les ondes artificielles sont bien réelles, elles existent depuis l’invention de la fée électricité. De plus en plus omniprésentes, elles prolifèrent, dans nos maisons, sur notre lieu de travail, dans notre environnement, et même dans les endroits isolés.

Les activités humaines, notamment la transmission d’informations (par téléphone, Internet, radio), émettent massivement des rayonnements non naturels.

Ce brouillard électromagnétique, ou « electrosmog », s’épaissit de plus en plus chaque jours mettant mal à l’aise de plus en plus de personnes, c’est une forme lente d’électrocution, avec son lot de personnes électro-hypersensibles grandissant. Par le port de prothèses actives ou passives, d’implants, de bijoux, de lunettes ayant une part de métal, ce sont autant de réémetteurs passifs qui à notre insu augmentent notre exposition et nous fragilisent un peu plus chaque jours.

Certains experts estiment que la réglementation française ne protège pas suffisamment la population, car les normes en vigueurs protègent et satisfont les opérateurs et industriels. A ce jour, l’OMS reconnaît désormais que les radiofréquences sont de possibles cancérigènes. Sans chercher à les boycotter totalement, il est donc important de s’en prémunir chaque jour. La communauté scientifique est divisée et le grand public s’interroge sur les risques de ce qu’on appelle familièrement les ondes électromagnétiques.

Les assureurs ne garantissent plus le risque électromagnétique depuis 1997.

Contrairement aux opérateurs téléphoniques, aux fabricants de télévisions, d’ordinateurs et de jeux-vidéo, les compagnies d’assurance prennent très au sérieux les effets néfastes des ondes électromagnétiques sur la santé. En toute discrétion, elles ne les assurent plus. Les compagnies d’assurance sont donc nettement plus rapides pour se mettre à l’abri.

Il a fallu 70 ans pour retirer le plomb des peintures et 50 ans pour établir de façon convaincante le lien entre la cigarette et le cancer du poumon…

Le téléphone portable est utilisé à grande échelle depuis le milieu des années 90. Le jour où l’on nous prouvera d’une manière indiscutable que la pollution électromagnétique (multipliée par 400 en 50 ans) porte sérieusement atteinte à notre santé, il sera sans doute trop tard.

Nous ne sommes pas tous égaux face aux rayonnements. Les femmes sont plus sensibles que les hommes. Les porteurs d’implants passifs ou actifs sont doublement fragilisés, ils doivent donc être particulièrement vigilants. Il faut aussi avoir conscience que les jeunes générations ayant accès à la téléphonie mobile bien plus tôt que leurs aînés, seront exposées beaucoup plus longtemps aux ondes de la télécommunication. Dans le doute, chacun peut facilement aménager son intérieur pour limiter son niveau d’exposition aux champs électriques et magnétiques. Voici quelques pistes.

 

quelles sont les principales sources d'ondes ?

II - Quelles sont les sources principales d’émission d’ondes chez moi ?

Les ondes hautes fréquences sont générées principalement par la téléphonie mobile, le Wifi, le téléphone sans fil DECT, la radio FM, le Bluetooth, le four micro ondes, etc.

Les ondes basses fréquences sont générées principalement par les lignes hautes tensions d’ERDF, via notre réseau électrique domestique, et les appareils qui y sont reliés, l’éclairage, le chauffage, etc.

De fait, nos appareils électriques rayonnent en permanence, engendrant une pollution électromagnétique dans nos maisons.

Le champion reste le four à micro-ondes, mais tous les appareils électriques avec transformateurs, comme les radios-réveils ou les chaînes hi-fi, créent un champ électrique important, mais aussi les antennes, alarmes, radars....voici une petite liste des principales sources de pollution électromagnétique :

- Antenne de téléphonie mobile (jusqu’à au moins 600 mètres en campagne),

- Téléphone mobile (10 mètres), tablettes, smartphones, consoles de jeux

- Téléphone fixe sans fil (DECT) et téléphone avec fil (si relié à une box sans mise à la terre), les babyphones

- Appareils électroménagers, four à micro-ondes, câbles électriques domestiques

- Compteurs d'énergie themique, ou compteur de chaleur

- Ampoules fluo compactes (économiques), néons, lampes halogènes

- Alarme sans fils, lignes à hautes-tension, transformateurs

- Ordinateur à son contact ou à son approche, Wi-fi, Wlan, Bluetooth

- Terminaux de payement sans fils (carte bancaire),

- Portiques de supermarché, aéroport

- Automobile (électronique embarquée, bobine d'alimentation de l'allumage du moteur, Bluetooth),

- Trains, Métros, Bus, Avions, Radars, Aéroports, Bateaux de croisière, Hôtels, Restaurants...

Sur la sellette, il y a bien sûr la box Internet : elle ne pose problème que si la Wifi est activée, mais aussi le téléphone fixe sans fil, DECT dont la station de base propage des ondes en continu. L’effet est double : l’appareil émet tant qu’il est sous tension, soit 24h sur 24, mais aussi, de manière plus importante, lors des communications. Rajoutons tous les écrans qui rayonnent de la lumière bleue nocive pour les yeux...

 

III – Comment limiter son exposition aux ondes ?

Un geste simple permet de supprimer la plupart des nuisances : débrancher !

Mettre hors tension les appareils dès qu’on ne les utilise plus, la nuit surtout, permet de réduire les émissions.

Voici ci dessous nos conseils à mettre en place facilement, et si vous le souhaitez vous trouverez aussi dans la boutique des protections ondes pour toute la famille et tous les objets communicants du quotidien. Voir + de protections

 

comment limiter son exposition au wifi ?

Comment limiter son exposition au Wifi ?

Les recommandations pour limiter son exposition Wifi, et le risque de développer des troubles de santé (au bout de 6 mois ou 2 ans par exemple, selon la sensibilité des personnes et les "doses" rayonnées).

- Box Wifi utilisée à domicile, avec un ordinateur fixe, désactiver l’option Wifi et préférer un câble réseau pour relier l’ordinateur à la box. Avec un ordinateur portable utiliser un câble réseau et ne pas oublier de déconnecter le Wifi de l'ordinateur.

- Ne pas entrer en contact avec la borne Wifi, s’en tenir à une distance respectable, au moins 1 mètre par exemple, afin de réduire l’exposition des personnes les plus proches

- Ne pas laisser les enfants poser sur leurs jambes ou sur leur ventre un ordinateur portable connecté en mode Wifi. Au contact de la peau, donc au plus près de la source des émissions Wifi de l’ordinateur, la dose de rayonnement subi serait équivalent à l’exposition d’un téléphone mobile, dont l’usage est déconseillé pour les enfants de moins de 15 ans.

- Ne pas se positionner non plus entre la borne Wifi et les ordinateurs qui s’y connectent, de façon à ne pas "couper" le faisceau en interposant son corps au milieu.

- Ne pas dormir prés d’une box Wifi, le mieux est de l’éteindre la nuit

- Concernant les téléphones Wifi, limiter le nombre et surtout la durée de vos appels en situation Wifi. Tous les conseils de précaution ci-dessus concernant les usagers de téléphone mobile GSM ou UMTS restent valables.

- Eviter une exposition permanente en laissant fonctionner votre box 24 heures/24. Pensez à la débrancher chaque soir. Ce conseil est d’autant plus valable chez un particulier et/ou en appartement. Comme tout rayonnement électromagnétique, vos voisins sont exposés à une "pollution passive" lorsque le Wifi fonctionne.

Rajouter sur la Box une housse anti ondes de protection pour la box pour limiter la propagation des ondes Wifi

 

>> A lire sur Namasté  Chapitre 2 Guide pratique  facile pour se protéger des ondes

Haut de page