Vous êtes ici : Accueil boutique / Ondes / Santé / Lumière bleue, Linky, ligne h. tension, quelle distance pour se protéger ?
Lumière bleue, Linky, ligne h. tension, quelle distance pour se protéger ?

Lumière bleue, Linky, ligne h. tension, quelle distance pour se protéger ?

Nous vous présentons un guide détaillé que nous avons voulu le plus complet, les conseils qui suivent sont le fruit de centaines d'expertises sur le terrain. Ces conseils se répartissent en 5 chapitres cliquables, prenez le temps de les lire et mettez ces pages en favoris pour pouvoir revenir souvent, nous augmentons pour vous régulièrement les textes en tenant compte des dernières avancées. Vous êtes au chapitre 4

Sommaire


Chapitre 1

  • I-Peut-on échapper aux ondes ?
  • II-Quelles sont les sources d'émission ?
  • III-Comment limiter son exposition aux ondes ?

 

Chapitre 2

  • IV-Guide pratique  facile pour se protéger

 

Chapitre 3

  • V-Précautions de base pour les objets et appareils connectés

 

Chapitre 4

  • VI-La lumière bleue des écrans quels effets sur la santé ?
  • VII-Le CPL Linky, les panneaux photovoltaïques, les ondes des voisins
  • VIII-La distance de sécurité d'une ligne à haute tension

 

Chapitre 5

  • IX-L'électro sensibilité aux ondes que faire ?
  • X-Comment évaluer son exposition aux ondes ?
  • XI-Quelles protections et blindages choisir ?

 

les effets de la lumiere bleue

 

VI - Les effets néfastes de la lumière bleue des écrans

La lumière bleue est présente partout, particulièrement lorsque nous sommes entourés d'écrans et de LED. Alors comment s'en préserver ?

Pourquoi la lumière bleue peut-elle être toxique pour nos yeux ? Avant de répondre à cette question, il faut comprendre d'où vient la lumière bleue.

Elle est présente :

de manière naturelle : la lumière bleue est émise par le soleil. Cela permet à notre corps de faire la différence entre le jour et la nuit.
de manière artificielle : les LED sont toutes à source lumineuse bleue. Les LED sont présentes : sur vos écrans d'ordinateur, dans vos smartphones, dans les ampoules, dans les écrans de téléviseur à LED, mais aussi tous les éclairages artificiels, néons, lampes fluocompactes...

Bref, notre quotidien est rempli de lumière bleue.

Les scintillements des fréquences (de longueurs d'ondes entre 415 et 455 nm) sont nocif pour la rétine, ils sont à peine perceptibles à l'œil nu et le nombre important de ces rayonnements optiques et électromagnétiques sont dangereux pour nos yeux.

Les écrans (ordinateurs, smartphones, tablettes, liseuses, consoles jeux, TV, écrans ...) rayonnent une forte proportion de lumière bleue nocive avec des effets très préjudiciables sur les processus métaboliques des cellules de l'oeil, et empêchent de s'endormir en perturbant la mélatonine. De nouvelles études montrent aujourd'hui les liens pouvant exister entre cette exposition à la lumière bleue et diverses pathologies pouvant aller de la fatigue visuelle et de l'insomnie, à la sècheresse oculaire ou au larmoiement, en passant par une vision floue. Mais c'est aussi un facteur aggravant pour la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age).
Dans tous les cas, si vous avez un de ces symptômes, consultez votre ophtalmologue.

Comment s'en protéger ?

Il existe plusieurs solutions :


1. Pssez moins de temps devant les écrans. Pour un sommeil récupérateur, n’utilisez plus les écrans après 17h.
Vous pouvez commencer une désintoxication des écrans en réduisant votre temps devant internet, la télévision et autre écran à LED. Cela peut être un bénéfice en tout point.

2. Demandez un traitement de la lumière bleue sur vos verres chez l'opticien sachant que la filtration ne dépasse pas les 20%, ce qui est insuffisant mais c'est mieux que rien..

3. Utilisez un filtre écran spécial anti lumière bleue, fabriqué sur mesure pour vous protéger à plus de 50%

4. Adoptez des lunettes ou surlunettes anti lumière bleue : en effet Il est indispensable de protéger vos yeux avec des lunettes Prisma anti lumière bleue ou des sur lunettes de protection Prisma Clip-on pour ceux portant déjà des lunettes.  Elles doivent être de couleur jaune ou orange pour vraiment filtrer la lumière bleue nocive à plus de 99% ! Attention, méfiez vous des lunettes bas de gamme et à bas prix de même couleurs mais qui ne filtre rien du tout, et souvent d'origine asiatique

 

les compteurs communicants

 

VII - Les compteurs communicants, le CPL, les panneaux photovoltaïques, les ondes des voisins

  • Le compteur Linky émet-il en continu ?

  • Quel est le niveau d'ondes émises par le compteur Linky ?

  • Peut-on poser un filtre pour bloquer le CPL émis par Linky ?

Selon les informations d'Enedis, le compteur Linky n'a que des avantages pour les consommateurs. Pour prouver son innocuité, Enedis compare ce compteur à d’autres appareils électriques domestiques. Par exemple, le champ électrique du fer à repasser est de 120 V/m alors que le champ électrique du compteur Linky n’est que de 0,1 V/m, soit 1 200 fois moins. Mais il est impossible de comparer le fer à repasser avec le compteur communicant.

Le compteur Linky transmet des données en permanence

Le compteur Linky est alimenté par le réseau 50 Hz, comme d’autres appareils domestiques. Mais il utilise aussi le courant porteur en ligne (CPL) pour la communication avec le concentrateur souvent installé dans le transformateur de quartier. Le concentrateur transmet en permanence les données à ENEDIS par l’intermédiaire de mini antennes-relais en utilisant le réseau de téléphonie mobile. ENEDIS affirme que le concentrateur ne communique que quelques minutes par jour, mais cela ne correspond pas à la réalité.

Pour contrôler le réseau des compteurs Linky le concentrateur envoie régulièrement par CPL des signaux de 35 kHz et 91 kHz (protocole G1-G3) qui passent dans les câbles électriques de chaque maison et de chaque appartement, et bien sur dans les chambres à coucher. Les signaux sont très faibles, mais permanents, ils peuvent donc perturber le fonctionnement normal du corps.

Les nouveaux compteurs Linky générent aussi des pollutions électromagnétiques hautes fréquences, en passant par les câbles électriques du domicile, c'est le courant sale ou dirty electricity, de type CPL. Le CPL consiste à transporter de l'information par les fils électriques, en passant par le compteur électrique, en superposant sur le courant normal (230V / 50 Hz) des fréquences 1000 fois plus élevées, entre 35 et 91 kHz (kiloHertz).

Ce signal CPL ne s’arrête pas au compteur communicant, il se diffuse dans tous les appareils électriques de la maison via le circuit domestique. La portée du CPL basse fréquence est de plusieurs centaines de mètres. La communication via CPL ajoute ainsi de nouvelles fréquences sur le circuit, générant une pollution électromagnétique supplémentaire. Sachant que les câbles éléctriques de la maison rayonnent sur environ 2 mètres, il devient très difficile de se protéger.

Il existe pourtant des moyens techniques pour filtrer ce courant sale et protéger ainsi les installations et les occupants des locaux, des rayonnements dus à ces fréquences « parasites ».

Empêcher complètement le passage du CPL dans les câbles par la pose d' un filtre en aval du compteur sans impact sur son fonctionnement.

Le filtre anti CPL Linky est un boîtier destiné à filtrer les parasites (CPL) venant de l'extérieur dans votre installation électrique (le courant sale), précisément les ondes émises par le CPL du linky au sein des habitations. Le compteur Linky n’émet donc plus à l’intérieur de l'habitation, mais continue de communiquer vers l’extérieur pour relever la consommation et l'envoyer vers Enedis.

Ce filtre doit être installé par un électricien, juste après le disjoncteur sur le tableau électrique, pour filtrer les parasites CPL venant de l'extérieur.

Un comité d'expert de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) recommande «d’étudier la possibilité d’installer des filtres, pour les personnes qui le souhaiteraient, permettant d’éviter la propagation des signaux CPL à l’intérieur des logements», sans plus de détails pour l'instant.

Le seul produit vraiment sérieux sur le marché est le filtre Biovolts zen protect, c'est aussi le plus cher, mais les résultats sont garantis, les personnes retrouvent enfin leur maison en toute quiétude.

Attention il existe sur le marché de nombreux filtres anti linky dont les prix défient toutes concurrence, le marché juteux des ondes attire de nombreux nouveaux venus avec des produits inuffisants voire dangeureux....soyez vigilants, les marchands qui vendent des filtres anti linky à tous les prix sont à fuir d'urgence !

Contrôlez vous même l'efficacité de votre filtre.

Vous pouvez observer vous même très facilement par des mesures le niveau de courant sale chez vous avec un mesureur de micro surtension Stetzerizer. Avec ce mesureur vous pourrez objectiver l'efficacité de votre filtre, (faites une mesure avant et après installation). C'est une première approche, l'autre méthode plus simple et la moins professionnelle, étant de se munir d'un poste radio sur la fréquence grandes ondes autour de 100Mhz pour découvrir le son du courant sale, et détecter le rayonnement du Linky.

Vous pouvez aussi utiliser des filtres additionnels pour une filtration de la pollution intérieure de votre habitat, celle liée aux appareils branchés avec une alimentation à découpage (transformateurs d' ordinateur, de téléphone, ...) se sont des filtres à installer sur plusieurs prises murales si vous avez déjà installé un filtre anti cpl sur le tabaleau electrique, il vous suffira d'affiner avec seulement quelques prises en controlant au moyen du mesureur de micro-surtensions STETZERIZER

Enfin il reste la solution des interrupteurs automatiques de champs ou IAC, et le bindage de votre installation (à prévoir avant la construction) pour vous prémunir....contactez nous pour plus d'informations

Notez qu'en habitat collectif aucun filtre du marché ne vous protègera complètement des nuisances du compteur Linky, ne vous laissez pas raconter n'importe quoi par des marchands peu scrupuleux !

En effet les câbles dans les murs, les plafonds et les sols mitoyens rayonnent à plus de 2 mètres, même si vous posez un filtre vous subirez toujours le rayonnement du voisinage immédiat.

La solution en immeuble est donc très compliquée, d'autant que le wifi, et les téléphones sans fil des voisins innondent déjà les appartements limitrophes....

 

Linky est-il une nuisance pour les personnes ?

Sachez que vous pouvez refuser l'installation du compteur Linky, surtout si le compteur est dans votre domicile, vous n'êtes pas obligé d'ouvrir au poseur, en revanche rapprochez vous une association anti linky proche de chez vous pour connaitre les modalité de refus et participer aux actions en justice pour faire valoir vos droits.

Que vous viviez en immeuble, ou en maison individuelle, et que le compteur n'est pas installé chez vous, vous profiterez des effets du Linky de vos voisins, c'est pourquoi il est important de sensibiliser le voisinage pour prendre des dispositions de protection globales, ou plus individuelles avec des filtres anti linky par exemple. L'électricité polluée ou "sale" peut se définir  en résumé comme une pollution de haute fréquence insidieuse qui est véhiculée dans les câbles du domicile, c'est aussi la pollution électrique qui est produite par nos installations électriques et plus spécialement par :

- Les transformateurs d'ordinateurs,

- Les chargeurs d'appareils,

- Les lampes fluo compactes ou économiques, les néons, les variateurs d'intensité lumineuse (dimmer),

- Les appareils électriques, les ordinateurs,

- Les adaptateurs CPL,

- Les compteurs communicants "Linky", "Gazpar" .

Les prises CPL courant porteur en ligne

Ce système utilise des prises (Plug) et le câblage du courant domestique pour transmettre une onde haute fréquence (de 1,6 à 30 MhZ) permettant de faire communiquer les équipements informatiques sans fil. Malheureusement, ce signal transmis en haute fréquence sur un câblage non prévu à cet effet transforme l'ensemble de l'installation électrique de l'habitation en antenne géante.....Les compteurs communicants de type Linky utilisent aussi cette technologie. Voir plus haut

 

 

Les panneaux photovoltaïques

Dès qu’il y a de la lumière, mais plus particulièrement de l’ensoleillement, les panneaux photovoltaïques vont produire du courant continu, qui sera envoyé vers un onduleur qui transformera ce courant continu en courant alternatif 230 V à une fréquence de 50 Hz (compatible avec le réseau électrique).

L’onduleur injecte du courant alternatif sur le réseau, générant des champs électriques et magnétiques alternatifs, variables selon la puissance de l’onduleur et le niveau d’ensoleillement.
Généralement placé en dehors du logement ou hors des zones de repos (garage, combles, voire extérieur), les champs électromagnétiques ont une incidence faible sur le niveau d’exposition dans le logement.
En revanche, installé dans le logement, ou contre une cloison attenante au logement, les champs électromagnétiques peuvent être diffusés dans les pièces de vie.

Attention : la mise en œuvre de micro onduleurs contre chaque panneaux photovoltaïques (sur le toit) n’a, à ce jour, pas été mesuré : pas de retour d’expérience sur l’exposition engendrée dans les pièces situées sous les panneaux/micro onduleurs.

Les panneaux solaires, et photovoltaïques génèrent eux aussi du courant sale, les filtres et mesureurs Stetzerizers ou des filtres Biovolts à installer au tableau électrique général pourront vous aider à neutraliser les effets nocifs du courant sale et à mieux vivre au quotidien. Contactez nous pour aller plus loin.

Les voisins. « Les ondes traversent les murs »

Priorité à votre cerveau : aménager votre intérieur pour que les sources de pollution soient loin des têtes de lit ou des fauteuils où vous restez longtemps. Vous pouvez  aussi vous équiper d'une protection harmonisante globale pour votre habitat

D'autres solutions peuvent être mises en place elles doivent être étudiées au cas par cas.  Contactez nous pour aller plus loin.

 

distance de sécurité des lignes hautes tension

VIII - La distance de sécurité d'une ligne à haute tension, ferroviaire et d'un transformateur



Ligne à haute tension

La règle de calcul de ces distances de précaution est simple : pas d’exposition prolongée, c’est à dire 6 heures d’exposition continue et plus, à moins de 1 mètre par millier de volt en circulation. Ce qui donne les distances suivantes...

 

Tension de la ligne et distance recommandée

Construire à une distance suffisante d’une ligne (se renseigner sur les caractéristiques de la ligne)

Distance d’éloignement conseillée d'une ligne à haute tension et d’un logement et reconnaissance de la puissance par les isolateurs :

20 000V = 20m = 1 à 3 isolateurs

63 000 V = 63m = 4 à 6 isolateurs

90 000V = 90m = 9 isolateurs

225000V = 225m = 12 à 14 isolateurs

400 000V = 400m = 19 isolateurs

Distance d’éloignement conseillé vis-à-vis des lignes enterrées : 20 m

Les lignes ferroviaires

En France, fonctionnent avec du courant alternatif à une fréquence de 16 Hz, qui émettent des champs électriques et magnétiques de basse fréquence.

L’intensité du champ électrique sous la ligne de contact sera proche des 1500 V/m, mais diminuera rapidement avec l’éloignement. De plus, elle reste relativement constante quelque soit le trafic. En revanche, le champ magnétique fluctue de manière importante en fonction du courant circulant dans les lignes électriques, fonction du passage des trains.
Selon une étude Suisse, la densité de champ magnétique moyenne sur 24h est d’environ 1 µT à une distance de 10 à 15 m d’une ligne de contact mais des pics surviennent au passage d’un train. Aussi la distance minimale de station par rapport à une ligne ferroviaire est d’environ 50 m. À l’intérieur du train, les champs magnétiques fluctuent fortement dans le temps mais aussi en fonction de la zone de station : en moyenne de 4 µT à proximité de la locomotive à 0,7 µT dans des wagons éloignés.

Attention : les trams et trolleybus fonctionnent en courant continu qui génère des champs électriques et magnétiques statiques, ne présentant pas de risque pour la santé.

- Limiter la durée d’exposition aux lignes de voies ferrées

- Dans le train, privilégier les wagons éloignés de la locomotive

- Eviter d’utiliser le téléphone portable, ordinateur en Wifi.

Poste de transformation

Parfois situé contre un bâtiment, les postes de transformations (hors local technique – interdit d’accès aux personnes non habilitées), peuvent générer des champs magnétiques entre 10 µT et 20 µT dans les logements mitoyens.

- Une distance d’éloignement de 10 m minimum est préconisée pour limiter l’exposition.
- La réorganisation des pièces dans un logement peut permettre de réduire l’exposition longue : éloigner une chambre pour y mettre un bureau par exemple.

- Construire à une distance suffisante d’un poste de transformation (se renseigner sur les caractéristiques du poste)

- Dans le cas d’un poste de transformation situé contre un logement, organiser le logement de manière à éloigner les chambres et zones de repos du poste

 

 

La distance pour échapper aux champs magnétiques basses fréquences

Le champ magnétique traverse tout, les cloisons, le béton, le granit, le corps humain… et ne peut pas être arrêté. La seule solution pour s’en protéger consiste à s’éloigner de la source. L’intensité de ce champ décroît proportionnellement au cube de la distance, ce qui la rend rapidement négligeable, habituellement au-delà de 2 m. Par conséquent, il faut éviter de placer une chaudière ou un radiateur électrique derrière la cloison à laquelle est adossé la tête de lit.

 

>> A lire sur namasté Chapitre 5 : L'électrosensibilité, comment évaluer son exposition et se protéger ?

Haut de page